Prix "Ados en Colère" 2017/2018

6 sujets
  • Le fils de l'Ursari de Xavier-Laurent Petit

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le mardi 10 novembre 2015 - Mis à jour le mercredi 18 octobre 2017 08:39

    Quand on est le fils d'un montreur d'ours, d'un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu'on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille ont fini par relâcher leur ours et sont partis se réfugier à Paris où, paraît-il, il y a du travail et plein d'argent à gagner. A peine arrivés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier.
    Daddu, le montreur d'ours, devient ferrailleur, M'man et Vera sont mendiantes professionnelles, Dimetriu, le grand frère, est "emprunteur" de portefeuilles et Ciprian son apprenti. Un soir, Ciprian ne ramène rien de sa "journée de travail". C'est qu'il a découvert le paradis, le jardin du Lusquenbour où il observe en cachette des joueurs de tchèquématte. Le garçon ne connaît rien aux échecs mais s'aperçoit vite qu'il est capable de rejouer chaque partie dans sa tête. C'est le début d'une nouvelle vie pour le fils de l'Ursari…

    4 réponses, dernière modification il y a 3 mois  Dernière réponse par Kerwann FAUQUEMBERG
  • Ciel 1.0 : L'hiver des machines de Johan Heliot

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le mardi 10 novembre 2015 - Mis à jour le mercredi 18 octobre 2017 08:39

    En 2030, le CIEL (Central d’Informations et d’Echanges Libres) contrôle l’ensemble de la production et de la diffusion d’électricité sur la planète. Après deux ans de bons et loyaux services, l’intelligence artificielle pose un diagnostic : les humains sont en train de détruire la planète et il faut les en empêcher. Du jour au lendemain, les réseaux cessent de fonctionner. Plus de communication, plus de transports, plus de chauffage (nous sommes en plein hiver) et d’eau potable… Alors que les gouvernements sont obligés de se plier aux desiderata du CIEL, des poches de résistance s’organisent, auxquelles le capitaine Peter Keller participe. Brouillé depuis longtemps avec son père, il doit bien admettre que le vieux Tomi Keller, vivant en autarcie au sommet des Vosges, avait raison de prédire une catastrophe.
    Pendant ce temps, les enfants Keller, Thomas et Jenny, survivent tant bien que mal à Paris et Berlin. La mère, Sarah Fuchs, présidente d’une association de protection de l’environnement, se voit propulsée porte-parole du CIEL. Désireuse de sauver sa vie et l’humanité toute entière, convaincue qu’elle pourra comprendre les motivations de l’intelligence artificielle et négocier avec elle, elle accepte de passer des messages très agressifs envers les libertés. Des drones, des machines auparavant inoffensives comme des balayeuses, confinent les populations dans des camps, relayés par les quelques hommes qui acceptent de collaborer – le mot est important – pleinement.

    2 réponses, dernière modification il y a 3 mois  Dernière réponse par Kerwann FAUQUEMBERG
  • Les regards des autres d'Ahmed Kalouaz

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le mardi 10 novembre 2015 - Mis à jour le mercredi 18 octobre 2017 08:40

    Dans son collège lyonnais, Laure s'étiole. Bonne élève, avec un milieu familial stable et quelques amis sûrs, elle a un pourtant un grave problème : des moqueries incessantes, des brimades depuis des années de la part d'une bande de filles. Certes, Laure convient qu'elle n'est pas l'unique cible. Mais, plus sensible que les autres, attachée à une sérénité et une justice, elle ne supporte plus la situation. Et notre narratrice ne voit pas de solution. En parler à des adultes lui semble inutile : au pire on ne la croirait pas, au mieux on fermerait les yeux parce que c'est trop compliqué à résoudre. Vis-à-vis de ses parents, Laure aurait presque honte. Et puis, la jeune fille estime qu'il est trop tard…

    5 réponses, dernière modification il y a 3 mois  Dernière réponse par Kerwann FAUQUEMBERG
  • Ma meilleure amie s'est fait embrigader de Dounia Bouzar

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le mardi 10 novembre 2015 - Mis à jour le mercredi 29 novembre 2017 08:10

    Comment peut-on passer d'une vie de jeune "normal" à celle de prétendant au Djihad? Comment la radicalisation arrive-t-elle? Par quelles étapes? Quel processus? Pourquoi l'entourage ne voit-il rien?
    Dounia Bouzar s'est glissé dans la peau d'une fille dont la copine s'est fait embrigader... Elle raconte comment elle n'a rien vu, et ensuite, elle réalise toutes les étapes par lesquelles Camille est passée avant d'être complètement happée. Un récit qui permet de raconter toutes les étapes d'embrigadement et tous les signes de la radicalisation, mais de manière plus intimiste et moins moralisatrice.

    4 réponses, dernière modification il y a 5 mois  Dernière réponse par Carla BOUREZ
  • #Bleue de Florence Hinckel

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le jeudi 12 octobre 2017 - Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017 11:05

    Livre Lauréat du prix 2016/2017

    Ce livre est reproposé à la lecture du prix puisque l'auteure sera présente cette année pour transmettre "son écharpe" et les élèves auront la possibilité de la rencontrer.

     

    Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’a plus cours. Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort comme neuf ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet garde la trace de cette douleur effacée.

    L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Le jour où sa petite amie Astrid se fait renverser par une voiture, le jeune Silas est aussitôt emmené par les agents en combinaison jaune. Le lendemain, lorsque ses parents viennent le chercher, le garçon se sent bien.

    Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

    2 réponses, dernière modification il y a 5 mois  Dernière réponse par Kerwann FAUQUEMBERG
  • Le complexe du papillon de Annelise Heurtier

    Créé par OLIVIER LECLERCQ le mardi 10 novembre 2015 - Mis à jour le mercredi 18 octobre 2017 08:40

    A la rentrée, Mathilde remarque une fille incroyablement belle. C’est Cézanne, une ancienne camarade de classe jusque-là plutôt banale qui, au retour de l’été, est devenue la plus belle plante du collège. Invitée au mariage de la sœur de sa meilleure amie Louison, et désireuse de séduire Jim qui y sera également, Mathilde veut à tout prix perdre du poids pour rentrer dans le robe bleue magnifique vue au centre commercial et être aussi jolie que Cézanne…

    2 réponses, dernière modification il y a 6 mois  Dernière réponse par Carla BOUREZ